Dans un kiosque de Conakry

« Si je gagne cent millions je m’achèterais une belle voiture, ou un appartement, ou (…) »

Cafe me, par Sunnywinds* CC Flickr.com

Cafe me, par Sunnywinds* CC Flickr.com

Ainsi donc, le sujet de l’argent met de l’ambiance dans les conversations et fait rêver plein de jeunes sans boulot assis dans les kiosques aux abords des petites ruelles des quartiers de Conakry. L’argent est devenu au même titre que la politique, le sujet favoris des chômeurs du kiosque… chômeurs ou pas, une chose reste claire : ils n’ont rien à faire de toutes leurs heures « sup » imposées et ils sont très disponibles pour jacasser de tout et de rien. Au fait, si tu veux te joindre à leurs réseaux sociaux, tu dois d’abord écouter le CV de toutes les personnes avec qui tu tchatche !

CV, c’est quoi au juste ?

– C’est leurs curriculum vitae, enfin, la version ‘’historique’’ de leurs parcours scolaire ! Et comme ils sont très très gentils, il te l’offrent, que tu le veuilles ou pas, il te haranguent de récit auto-biographiques. Et que te diront leurs récits ? Tu le sauras quand tu te « poses » à coté de l’un d’entre eux et que tu lui offre un petit café noir. Oh, il est aux anges !  Et pour te montrer qu’il est vraiment, je dis bien « aux anges », il t’étale son CV en retour pour te gratifier.

Toujours plus beau, toujours plus intelligents, et toujours pas riches… Ces petits griots des kiosques de Conakry font leurs propres éloges comme s’ils étaient des chefs d’états, des excellences déchues qui ont fait le tour de la terre et donc du pays et qui ont toujours dans leurs bagages intellectuels un trop plein de connaissances inutiles et qui se tordent le pouce en critiquant le gouvernement et l’occident qu’ils accusent de complotistes.

Tout est argent, y compris…

– Le football ! Comment, me diras-tu ?

Et bien, le football c’est de l’argent, le football c’est leur gagne pain ! Dans le kiosque, le football a deux significations : la première fait allusion au ballon rond c’est-à-dire le débat inutile autours de Léo Messi et Christiano Ronaldo, et la seconde signification c’est la loterie ! Et mon bonhomme en avait un sacré paquet !

Tandis que son excellence me faisait un exposé détaillé sur son parcourt qui lui a mené jusqu’à son « excellence », il glissa inconsciemment sa main dans sa poche pour ramener ses billets de loterie qu’il caressait tout doux. Tout doux car il le sait ! Il sait que parmi ses tickets se trouvera un jour celui qui lui offrira ses cent millions… qui sait, peut-être qu’il le tient en ce moment même ? Son sport à lui, c’est le football… des combinaisons de loteries, c’est ça sont sport préféré et ça lui coûte sa « peau des fesses » pour le pratiquer. Et croyez moi, je peux vous garantir qu’il est très sportif vu le nombre de tickets qu’il détient dans sa main !

– la politique. On parle beaucoup de politique dans le kiosque, et parfois de politiques

Après le brillant exposé de mon cousin Diallo/Camara (ceci est un cousinage à plaisanterie), celui-ci commença à nous faire un petit rappel sur l’actualité avec bien-sure le sujet incontournable du moment : le résultat des élections présidentielles en Amérique ! Un résumé minitieux qui n’est rien d’autre que la copie conforme de celui qu’il a écouté le matin sur les antennes de la radio RFI. Il nous parle de la nouvelle situation politique, économique, et géo-stratégique suite à l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Et quel orateur, même l’homme à la clope de chez RFI ne lui arrive pas à la cheville !

Et quand il parle de politiques, c’est à la suite des reproches qu’il a fait au gérant du kiosque : « je n’aime pas tes politiques, hein (…) » c’est vrai, il a raison, il y a politique et politiques mais franchement, je ne sais pas la différence entre la politique et les politiques…peut-être que mon CV à moi n’ai pas assez remplit pour que je sois à mesure de faire une distinction entre ces deux termes ? Mais par-contre je suis assez qualifié pour faire la distinction entre un travailleur et un chômeurs :-D !

Mais – mon ami – ce n’est pas en restant assis dans ce kiosque que tu feras avancer la Guinée, mon Cher !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *