Au menu du jour : nid de poule !

Le calvaire des usagers des routes guinéennes

Il faut bien l’avouer, concernant les routes guinéennes, nos dirigeants nous disent parfois des bêtises : « les routes que nous construisons sont de qualité, dans les normes internationales. » Ils ont tout faux. Les routes guinéennes ne respectent aucunes normes ; dans leur écrasante majorité. Ils disent aussi : « Construire une route de qualité demande beaucoup de moyens financiers. » Certainement. Mais ils ont la fâcheuse habitude de penser que la qualité est forcément chère. Sachez qu’une route de « qualité » ne se transforme pas en quelques années d’utilisation en ceci :

route délabrée, Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

route délabrée, Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

La vie du guinéen est devenue pathétique. Chaque jour, depuis des années, le même menu : nid de poule et caniveaux bouchés. Chaque soir à la télé, les mêmes promesses des hommes politiques. Chaque soir, à 18 heures, les bouchons sur les grands axes de la capitale. Chaque année, un budget en milliards de francs guinéens voté à l’assemblée nationale : riz, route, eau, électricité, etc. Qui sauvera le malheureux peuple de Guinée de cette gangrène interne ?  « J’ai besoin de secours, dit-il à ses dirigeants. J’aimerais avancer et sortir du sous développement, manger à ma faim. » Mais ses « Messieurs » dont-elle crie au-secours sont trop occupés dans leurs besognes qu’est celui d’amasser des fortunes. A peine arrivés sur leurs postes de responsabilités ils s’empressent de dénigrer leurs prédécesseurs ainsi que leurs concurrents. Mais nous le savons tous : ils s’en iront sans rien changer !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *