La mauvaise gestion de l’eau potable dans Conakry

Bidons vides devant le robinet d'un forage, par Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

Bidons vides devant le robinet d’un forage, par Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

Ce billet n’a pas de parti politique, ce billet n’a pas d’ethnie ni de région. Je le publie tout simplement pour vous interpeller sur un fait réel qui est palpable sur le terrain : le gaspillage. Je sais que le guinéen excelle dans tous les domaines mais je ne le croyais pas capable de telles attitudes inhumaines. Car pendant que j’écris ces mots, de l’eau continue à couler dans les rues et tout le monde s’en fiche, des flacs d’eau et des ruisseaux se font enjamber quotidiennement par des passants et cela ne leur dit rien… du moment qu’ils ont un peu de cette eau qui sort de leurs robinets à la maison à leurs retour du travail et tout va bien. Mais quand c’est le contraire qui se produit ils s’empressent vite fait de régler le problème en colmatant les brèches au niveau de leurs tuyaux qui coulent. Devant cette situation j’ai envie de crier tout haut : « bienvenue dans ‘’le château d’eau’’ de l’Afrique occidentale ! » mais je me retiens car je suis très vite rattrapé par la réalité, la triste réalité, car je sais que le comble dans cette situation c’est qu’à deux collines plus loin l’on croise des jeunes gens avec des bidons vides qui font la queue devant les quelques rares points d’eau dans ces quartiers défavorisés de la banlieue où seuls quelques  robinets des forages fournissent de l’eau potable !
Bref le constat est là, amère : Conakry, pendant que certains quartiers souffrent du manque d’eau potable, il y a du gaspillage de cette si précieuse denrée qui paradoxalement se fait rare dans d’autres quartiers de ce pays qualifié de « château d’eau de l’Afrique » de l’ouest.

Eau

Bidons vides devant le robinet d'un forage, par Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

Bidons vides devant le robinet d’un forage, par Alpha Oumar Baldé CC doudoufine.mondoblog.org

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *